Des citoyens se sont montrés inquiets que des résidents se soient installés à Saint-Fabien-sur-Mer au début de la pandémie. La Municipalité ne prend pas la question à la légère et veut profiter de l’occasion pour faire une mise au point sur la situation.

Premièrement, concernant la location des chalets, comme la grande majorité des propriétaires passent par le Bureau d’accueil touristique pour louer leur propriété, toutes les locations ont été bloquées jusqu’à nouvel ordre. En effet, dès l’annonce du gouvernement du Québec du 28 mars dernier à cet effet, tous les propriétaires ont été contactés par madame Lucie Remington, coordonnatrice du Bureau d’accueil touristique, pour les informer de la situation. Les locataires ont été remboursés lorsqu’ils le souhaitaient, mais la plupart maintiennent leur réservation et attendent que la situation revienne officiellement à la normale.

Ensuite, beaucoup de propriétaires, qui ne louent pas leur chalet mais l’occupent, proviennent de la région du Bas-Saint-Laurent et respectent donc les consignes. Certains, qui proviennent effectivement de l’extérieur, sont arrivés avant que les barrages policiers ne soient installés et respectaient les recommandations au moment où ils ont emménagé. Ceux qui ont tenté de traverser ont été arrêtés au barrage : nous en avons plusieurs exemples concrets et leur chalet est bel et bien vide. Nous faisons en effet régulièrement le tour de ce secteur et rien d’anormal n’a été constaté.
D’ailleurs, si une situation anormale est constatée par un citoyen, il est de sa responsabilité de porter plainte à la police. C’est ce qui nous a été explicitement dicté par les autorités policières. Une situation particulière qui s’est présentée très récemment nous a d’ailleurs permis de l’expérimenter concrètement.

Enfin, comme chaque année, certains résidents de Saint-Fabien-sur-Mer font transférer leur courrier ici puisqu’ils y passent une grande partie de l’année. Cet état de fait a peut-être pu alarmer des citoyens. Ce sont toutefois des résidents qui étaient présents avant la fermeture des routes et qui, constatant que la situation se prolongeait, n’ont procédé que tout récemment à ce transfert.

Nous espérons que ces quelques informations rassureront les Fabiennois qui auraient pu s’inquiéter de la situation et nous comptons toujours sur la collaboration exemplaire de nos citoyens, qui continuent de démontrer leur solidarité en suivant rigoureusement les recommandations émises par le gouvernement.

Photo : Pierre Bergeron

Il n'y a aucun commentaire actuellement.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs marqués (*) sont obligatoires.